Accueil > La médiation animale > La médiation animale : explications

La médiation animale, qu'est-ce que c'est ?

Qu’est-ce que la médiation animale ? Il s’agit de la pratique utilisant les rapports entre un animal et un humain. Le but est de développer une interaction positive entre les hommes et les animaux, au cours d’activités et d’animations, dans l’objectif de tisser un lien.

 

L’animal peut être domestique ou de compagnie et cette pratique est adressée aux enfants, aux personnes en situation de handicap physique, souffrant de troubles mentaux ou sociaux, mais aussi aux personnes âgées. Qu’elle soit préventive, éducative ou curative, la médiation animale est accessible à tous ! Les bénéficiaires sont libres de participer aux séances, par la parole ou par les gestes. Les animaux ne jugent pas !

 

Cette approche n’est pas réservée qu’au médical où elle peut aider le patient à supporter de lourds traitements médicaux et post-opératoires ou travailler la motricité.

Elle est aussi utilisée pour les troubles du comportement grâce à sa vertu éducative. La médiation permet de réduire l’anxiété, d’apporter du bien-être, de se remémorer des souvenirs, grâce au travail sur la mémoire. Elle est aussi efficace à la période de l’adolescence pour les jeunes en difficulté.

Les symptômes traités par la médiation animale permettent de s’atteler à différents sujets : les rapports aux autres, l’attention et la concentration, la dépression, la solitude et l’isolement de la personne âgée.

Généralement, elle est utilisée comme complément à un traitement plus conventionnel.

 

Différentes espèces ont fait leurs preuves : le cheval, le chien, le chat, le lapin, mais aussi le dauphin. L’effet de ces animaux est connu pour être calmant et apaisant.

 

La médiation animale encadrée dans des prestations et réalisée au sein d’une structure telle qu’Ameha’Breizh répond aux critiques émises sur le sujet. En effet, il est souvent avancé que le phénomène placerait les animaux de compagnie entre les mains d’enfants ou de personnes en difficulté qui ne serait pas en mesure de s’occuper de leurs compagnons à quatre pattes.

Ainsi, les animaux apportent du bien-être aux participants lors de leurs séances et ateliers mais ces derniers n’ont pas la charge de s’occuper au quotidien des chats, des chiens, des lapins, etc.

 

L’avenir nous apportera peut-être les robots de compagnie… Si cela évitera les risques de mauvais traitements, il n’est pas sûr que l’interaction soit aussi chaleureuse !